Pourquoi faire un mail de remerciement après un entretien ?

L’entretien s’est bien passé et vous n’avez qu’une chose en tête : vous allez sûrement décrocher le poste. Vous rentrez chez vous tranquillement, vous préparez déjà votre emploi du temps quand un détail vous intrigue soudainement. Il s’agit du mail de remerciement. Devriez-vous en rédiger un pour votre recruteur ? Quelle importance cela représente-t-il exactement ? Voici donc trois bonnes raisons de faire un mail de remerciement après un entretien d’embauche.

Pour avoir plus de chances d’être embauché

Beaucoup de personnes ignorent encore que le mail de remerciement représente une importance capitale après un entretien d’embauche.

Pendant la première rencontre, le recruteur observe d’abord votre présentation, votre attitude et vos démarches de communication. Une fois l’entretien passé, il prêtera ensuite attention à votre sérieux en évaluant votre motivation à travers toute forme de relance. Si vous attendez tout simplement sans rien faire, vous risquez de paraître laxiste aux yeux de votre recruteur.

Par ailleurs, les messages de formalité professionnelle comme le mail de remerciement vous permettent aussi de travailler et d’améliorer vos capacités rédactionnelles. Si ces dernières font partie des qualités exigées, cela vous donnera plus de chances d’être embauché pour le poste

Pour comprendre ses faiblesses et s’améliorer

Il n’y a pas que du succès dans la vie. En cas de candidature refusée, le mail de remerciement vous permettra de comprendre vos erreurs. Puisque ce genre de relance reçoit toujours un feedback de la part du recruteur, cela vous donnera l’occasion d’apprendre de vos faiblesses. Une étape cruciale et très importante pour lutter contre le syndrome de l’imposteur et le sentiment d’échec professionnel. Vous serez ainsi conscient des aspects sur lesquels vous devez encore travailler lors des prochains entretiens.

Pour avoir la possibilité de décrocher un autre poste

Les rapports humains font partie intégrante de tout processus de recrutement. Même si le poste semble vous échapper, pensez toujours à entretenir vos échanges jusqu’au bout. Vous ne devinerez jamais s’il y a peut-être un autre poste à pourvoir au sein de l’entreprise. Il se peut aussi que certains contacts du recruteur s’intéresseraient à votre profil.  Alors, ne négligez pas le mail de remerciement. Une lettre bien soignée, des réponses bien formulées et une orthographe correcte vous ouvriraient peut-être des portes. Évitez surtout d’envoyer :

  • un mail de remerciement trop froid ou trop enthousiaste
  • une relance trop succincte ou trop longue après l’entretien,
  • une lettre trop intrusive ou contenant un chantage affectif
  • ou un message qui ne s’adapte pas au langage professionnel, employant par exemple le tutoiement et l’écriture inclusive.
Pourquoi LinkedIn et Viadeo sont des outils essentiels ?
Salon de l’emploi : comment bien gérer ses rendez-vous ?