Comment est rémunéré un étudiant en stage ?

Sans contester, les stages permettent d’obtenir une expérience optimale ainsi que de formation pour ceux ou celles qui étudient encore. Grâce aux stages, les jeunes étudiants peuvent anticiper davantage leur entrée dans le secteur du travail. D’ailleurs, la plupart des recruteurs souhaitent les apercevoir sur les CV des demandeurs d’emploi. En effet, les stages favorisent une bonne productivité. Dans la plupart des cas, le stagiaire doit être payé par l’employeur. Oui, mais comment est rémunéré un étudiant en stage ?

Quand un stage est-il vraiment rémunéré ?

À titre informatif, un étudiant doit être rémunéré après avoir effectué un stage qui dure au moins deux mois. Dans le cas d’un stage fractionné ou encore un stage réalisé de nombreuses fois, la rémunération se fait obligatoirement minimum 309 heures. À noter que ces heures peuvent être effectuées sur quelques mois. Cependant, pour un stage qui dure un ou deux mois maximum, l’entreprise a tout le droit de refuser ou d’accepter de rémunérer le stagiaire. Il faut souligner que les stages sont soumis à des réglementations imposées par la loi. Toutefois, les sociétés ont le choix concernant la contractualisation. Quelques centaines d’euros par mois sont attribuées à un stagiaire qui travaille de deux mois ou plus.

Les bonnes raisons de réaliser un stage

Parmi les raisons qui incitent les jeunes étudiants à faire un stage auprès d’une entreprise, on distingue notamment l’expérience. À titre d’explication, réaliser des stages dans une enseigne professionnelle est un gage de valeur sur le parcours des étudiants. Ainsi, le stagiaire met en pratique toutes les connaissances nécessaires tout en profitant de l’expérience essentielle la plus recherchée par les recruteurs. De ce fait, les jeunes étudiants s’adapteront aux attentes des organisations grâce à leurs qualités. En outre, sachez que l’orientation fait partie des bonnes raisons de suivre une formation durant le stage. Idem pour les compétences. Retenez bien que les stages offrent aux étudiants la possibilité de mieux élargir leurs compétences interpersonnelles.

Qu’en est-il du versement de la rémunération de stage ?

La rémunération de l’étudiant sera versée tous les mois dans son compte personnel, à partir du jour où il a réalisé son premier stage. S’il existe une suspension, rupture ou encore résiliation de stage, le montant sera compté selon la durée du stage qu’il a réalisé. Certaines entreprises allègent les dépenses des futurs stagiaires en proposant un hébergement, une restauration et un transport. Dans le cas où le stage rémunéré ne figure pas dans le secteur des conditions de durée prévues, la négociation avec l’entreprise est tout à fait envisageable.

Quels sont les métiers manuels qui recrutent ?
Le contrat « Engagement Jeunes » : qu’est ce que c’est ?